Catégories
conférences

Les acteurs en parlent

Filmer les procès, un enjeu social : les acteurs en parlent
Cycle de conférences-débats


11 mars-19 septembre 2021, 18h-19h, en visioconférence et en podcasts


En lien avec l’exposition Filmer les procès, un enjeu social, et avec le soutien de l’Institut d’Histoire du Temps présent, dans le cadre du Labex « Les Passés dans le présent », les Archives nationales propose de suivre un cycle de conférences à distance et en direct de 18h à 19h de mars à septembre 2021, enrichi par des podcasts disponibles pour chacune des interventions.

En s’adressant plus particulièrement à des personnalités qui sont des acteurs de la Justice, ou qui sont des spectateurs privilégiés des audiences, nous proposons d’interroger les spécificités des 14 procès enregistrés au titre des archives audiovisuelles de la Justice. En quoi le filmage leur confère-t-il une place mémorielle dans l’Histoire ? qu’est-ce qui se joue dans l’acte de juger au cours de tel procès ? Comment les archives audiovisuelles peuvent-elles offrir une connaissance citoyenne forte afin de mieux comprendre comment la Justice se construit en société ?
Ces questions seront abordées par un premier cycle centré sur les acteurs de la Justice, suivi d’un second où l’intérêt se portera sur le rôle et le regard des journalistes, très présents dans les audiences, mais privés de leurs caméras et appareils photos.

Les conférences sont libres et gratuites, sur inscription préalable : daeaa.archives-nationales@culture.gouv.fr.
 La visio-conférence utilisée est Team. Tout au long de la conférence-débat, vous pourrez poser des questions sur le chat ouvert, ou directement à l’invité en fin d’intervention. Toutes les séances pourront être vues en différé sur la chaîne YouTube des Archives nationales sur SoundCloud et sur France Culture.

 

PROGRAMME

Jeudi 11 mars


Cycle Être acteurs de la Justice

Le regard de l’expertise médicale, Françoise Sironi, experte psychologue près des tribunaux, maîtresse de conférences à l’Université Paris VIII, auteure de Psychologie des criminels contre l’humanité, Comment devient-on tortionnaire ?  (La Découverte, Paris, 2017) a été experte lors du procès en première instance de Pascal Simbikangwa (2014).


Mardi 23 mars

Cycle Être acteurs de la Justice

Le regard des parties civiles et association des victimes Dafroza et Alain Gauthier, cofondateurs du Collectif des Parties Civiles pour le Rwanda (CPCR) ont été parties civiles lors des quatre procès du génocide des Tutsi au Rwanda (2014, 2016, 2018).

Mardi 13 avril
Cycle Être acteurs de la Justice

Être avocat général, Bruno Sturlèse, Avocat général à la Cour de cassation, a dirigé l’équipe de l’accusation du procès de première instance du génocidaire hutu Pascal Sinbikangwa (2014).

 


Jeudi 29 avril

Cycle Être acteurs de la Justice

Être juge Xavière Simeoni, première vice-présidente au tribunal de grande instance de Créteil, cheffe du Service central de prévention de la corruption (SCPC) a présidé au procès en appel de Tito Barahira et Octavien Ngenzi


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search